Conseil consultatif

M. Jonathan Baltrusaitis est producteur de films et réalisateur de télévision professionnel, producteur de médias interactifs et concepteur d’applications éducatives. Son fils Will a eu la maladie de Kawasaki incomplète à son deuxième anniversaire de naissance environ et il a été traité avec succès malgré un diagnostic difficile. La famille a parfaitement conscience du fait que, dans le cas de Will, cette issue heureuse repose sur la reconnaissance de cette maladie et que bien d’autres enfants n’ont pas eu la même chance que lui. Jonathan est tout à fait ravi de collaborer avec l’organisme MK Canada afin de sensibiliser les parents, les fournisseurs de soins, les médecins de famille et autres professionnels de la santé pour faire en sorte que davantage de cas puissent être dépistés et traités plus rapidement.

Pour en savoir davantage à propos de Jonathan

Mme Nita Chahal est infirmière praticienne à l’Hospital for Sick Children, à Toronto et elle a aussi une nomination conjointe à la faculté d’infirmerie de l’Université de Toronto. Nita est aussi titulaire d’un grade supérieur de l’Université de Toronto, dans le programme d’infirmière clinicienne / infirmière clinicienne spécialisée. Elle a acquis une expertise en gestion des maladies vasculaires et travaille en collaboration avec le Dr McCrindle pour la gestion de l’hyperlipidémie et de la maladie de Kawasaki. Les intérêts de Nita en matière de recherche sont axés sur la cardiologie préventive, y compris la maladie de Kawasaki dans un contexte pédiatrique, la dyslipidémie, l’obésité chez les enfants et l’incidence psychosociale des maladies chroniques sur les enfants et leur famille.

Le Dr Brian McCrindle est cardiologue, membre du personnel, chef de section de la cardiologie préventive et scientifique principal, à l’Hospital for Sick Children, à Toronto. Il est professeur de pédiatrie, à l’Université de Toronto, et est titulaire de la chaire de recherche en santé des enfants de la Fondation pour l’enfance CIBC. Il poursuit des intérêts de longue date dans différentes sphères de la cardiologie préventive et de l’obésité, de la maladie de Kawasaki, des thromboses et il étudie les effets des maladies cardiaques congénitales. De plus, le Dr McCrindle contribue à l’élaboration de lignes directrices de pratique clinique, de recherche et de politiques dans ces domaines. Il siège actuellement au Comité de direction pour le Centre for Healthy Active Kids (Centre pour les enfants actifs en santé à Sickkids), il est chercheur principal auprès du Pediatric Heart Network du National Institudes of Health et il offre un leadership au Congenital Heart Surgeons Society Data Center.

Pour en savoir davantage à propos du Dr McCrindle

Le Dr Dion Pepelassis a fait ses études de médecine en Grèce et a fait sa résidence en pédiatrie au Royaume-Uni. Il est ensuite venu s’installer au Canada et a accompli une formation postdoctorale avancée (« Fellowship ») en cardiologie pédiatrique, ainsi qu’une formation postdoctorale avancée en cardiologie interventionnelle.

Entre autres, le Dr Pepelassis s’intéresse à la maladie de Kawasaki et a collaboré à un certain nombre de revues portant sur ce thème. Il est actuellement cardiologue pédiatre au Variety Children’s Heart Centre à Winnipeg.

M. Ken Potvin est détenteur du permis d’exercice de l’Ordre professionnel des pharmaciens et possède une vaste expérience de nombreux milieux de pratique qui s’étale sur ses 30 ans de carrière. Il est actuellement responsable du recrutement et des admissions à l’École de pharmacie de l’Université de Waterloo et c’est un membre clé de l’équipe de direction de l’École. Il est d’avis que les pharmaciens ont un important rôle à jouer dans la sensibilisation du public aux premiers signes précurseurs de la maladie de Kawasaki et il s’est engagé à veiller sans cesse à ce que la communauté pharmaceutique soit consciente de la maladie et du rôle qu’elle peut jouer dans le processus de sensibilisation à cette maladie.

Pour en savoir davantage à propos de Ken

La Dre Yeung est professeure de pédiatrie, d’immunologie et de sciences médicales à l’Université de Toronto et elle est la chercheuse principale au centre de recherche en biologie cellulaire de l’Hospital For Sick Children.

Les recherches de la Dre Yeung ont pour but de comprendre les mécanismes qui régissent l’auto-immunité, plus particulièrement les mécanismes qui concourent à initier la réaction immunitaire et à en assurer la continuité chez les enfants atteints d’arthrite et de maladies rhumatismales. La Dre Yeung fait appel à la maladie de Kawasaki comme modèle expérimental pour l’étude de l’auto-immunité. Les résultats scientifiques de base ont été convertis en corrélats cliniques, qui en retour mènent à des interventions thérapeutiques visant à améliorer les résultats chez les enfants atteints de la maladie de Kawasaki.

Pour en savoir davantage à propos de la Dre Yeung